L’équipe de Frédéric Drevet dénigre les commerçants de La Vôge-les-Bains sur des panneaux d’information

L’équipe de Frédéric Drevet dénigre les commerçants de La Vôge-les-Bains sur des panneaux d’information

Communiqué de Sébastien Humbert, conseiller municipal de La Vôge-les-Bains, référent du groupe d’élus “Rassembler à La Vôge-les-Bains”, conseiller régional du Grand Est.

Dans le cadre de la démarche de « revitalisation cœur de bourg » et de la restitution d’une partie de son étude pré-opérationnelle, des « fiches d’action » viennent d’être disposées sur des panneaux par la Municipalité dans les rues de La Vôge-les-Bains.

Parmi elles, la fiche d’action N°6 relative aux « pratiques des commerçants », placardée sur le parvis de l’hôtel de ville, attire particulièrement notre attention en raison du dénigrement qu’elle porte envers celles et ceux qui font vivre le centre-ville de notre commune.

En effet, il est indiqué sur ce panneau que l’image de La Vôge-les-Bains serait dégradée et que cette « dégradation » serait « en partie liée aux pratiques inadaptées des commerçants du centre-bourg (mauvaise qualité de l’accueil, horaires inadaptés…) ».

Alors que nous sommes en pleine saison touristique et thermale et que notre commune a besoin de séduire ses visiteurs, la majorité municipale conduite par Frédéric Drevet n’a donc rien trouvé de mieux que de critiquer ses commerçants plutôt que de mettre en avant ses atouts.

Nos commerçants, particulièrement impactés par la crise du Covid-19 et ses répercussions économiques, méritent d’être soutenus plutôt que déconsidérés. Il est d’ailleurs important de rappeler que si certains d’entre eux ont décidé de mettre fin à leur activité ces derniers mois, c’est aussi en raison de conflits avec la Municipalité qui n’agit jamais pour l’intérêt général.

Le groupe d’élus « Rassembler à La Vôge-les-Bains » regrette ces méthodes et apporte son soutien aux commerçants, acteurs incontournables du dynamisme de notre commune.

 

Rassembler à La Vôge-les-Bains

Les commentaires sont fermés.